jeudi 31 mai 2018

Joyeux anniversaire SN2017eaw

Le 14 mai 2017, Patrick Wiggins, un astronome amateur, rapportait la découverte d'une supernova dans NGC 6946 (la galaxie du feu d'artifice). La découverte était relayée dans la presse spécialisée à partir du 16. C'est la première fois que j'ai entendu parler de découvertes amateures de supernovae et qu'on pouvait les voir sans équipement professionnel. Je me suis donc dit que j'allais y jeter un oeil. Comme elle était très lumineuse (mag 12.8), ca devait etre assez facile.

C'était ma première supernova et je ne savais pas trop ce que j'allais découvrir. Il a fallu attendre un peu à cause du temps, mais le 17 le ciel était clair et j'ai visé NGC 6946. Ne sachant pas à quoi m'attendre et ne voyant pas grand chose sur une seule image (c'est aussi difficile de trouver une étoile spécifique dans une photo), j'ai pris le parti de m'assurer que je verrais la supernova: j'ai pris 40 poses de 2 minutes. La résultat:


Ma première supernova! C'était excitant et intéressant. J'ai commencé à lire en ligne sur les supernovae: quels sont les types, comment chaque type se produit, ce qu'ils impliquent, ce que les supernovae nous apprennent. J'étais accro.

Sur l'année qui a suivi, j'ai revisité NGC 6946 plusieurs fois pour voir ou SN2017eaw en était. Voir si elle était toujours là. Comment elle évoluait.

Un an après ma première visite, elle est toujours là. Elle est maintenant très faible (mag 18+) et il faut un gros télescope pour la voir. Mais elle brille encore.


Elle sera bientot invisible.

Depuis, j'ai visité 32 supernovae et j'en visite au moins une chaque fois que j'ouvre l'observatoire. Elles sont fascinantes et très utiles à l'évolution de notre savoir (par exemple en permettant de mesurer la distance d'objets).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire